Responsabilités du Médecin du jour du match

Le Médecin de jour du match (MDM) doit travailler en collaboration avec le Médecin d'équipe (ME) pour offrir le plus haut niveau de soins aux joueurs pendant un match de rugby.

Les principales responsabilités sont les suivantes :

  1. Décider quelles blessures qui saignent peuvent donner lieu à un remplacement de 15 minutes - saignement actif non contrôlé.
  2. Supervision de la prise en charge des blessures à la tête le jour du match - il est essentiel que le MDM travaille avec le ME et il ne doit PAS prendre de décisions sans discussion préalable.Soutenir le
  3. ME avec les urgences sur le terrain si requis. Cela peut être délégué au médecin des soins immédiats si disponible.
  4. Prendre en charge un joueur blessé hors du terrain si le MElui en confie la responsabilité.
  5. Uniquement après une discussion collaborative avec le ME sortir unilatéralement un joueur blessé du terrain.

Qu'est-ce qu'un saignement actif non contrôlé ?

Les joueurs ayant un « saignement actif non contrôlé » peuvent accéder au remplacement pour saignement de 15 minutes.

Un saignement actif non contrôlé est :

  • Un saignement qui ne peut être arrêté dans les 60 secondes, ou dès que possible.
  • Il ne s'agit pas d'un saignement associé à une abrasion.
  • Dans le cas où le saignement ne peut pas être arrêté avec un simple pansement ou bande adhésive, le ME doit sortir le joueur pour une hémostase plus avancée.
  • Toutes les blessures qui saignent hors du terrain doivent être prises en charge dans la salle médicale ou la salle de l'équipe, et non sur la ligne de touche.

Comment le MDM doit-il gérer un signe de Critère 1 ?

  1. Le ME peut sortir du terrain immédiatement et définitivement le joueur montrant un indicateur de Critère 1.
  2. Si le MDM estime qu'il y a un indicateur de Critère 1, le MDM doit discuter avec le ME pour faciliter la sortie du terrain.
  3. Si le MDM a demandé la sortie du terrain, alors la vidéo de l'incident doit être examinée par le ME ainsi que par le MDM.
  4. Si le MDM et le ME conviennent qu'un signe de Critère 1 apparait sur la vidéo, alors le joueur est immédiatement et définitivement sorti du terrain.
  5. S'il y a un différend concernant la présence d'un signe de Critère 1 sur la vidéo, une évaluation HIA1 hors du terrain doit alors être effectuée. Évaluation HIA1 anormale hors du terrain → sortie permanente.
  6. Si le désaccord persiste après une évaluation HIA1 hors du terrain normale, la vidéo est examinée de nouveau.
  7. Si, après ce nouvel examen de la vidéo, le désaccord persiste, alors seulement le MDM peut imposer une sortie immédiate et définitive du terrain.

Importance de l'identification des signes de Critère 1

  1. 20% des joueurs sortis avec un signe de Critère 1 auront un HIA1, 2 & 3 normaux. Cela signifie que la présence d'un signe de Critère 1 est, parfois, le seul indicateur permettant de diagnostiquer la commotion cérébrale.
  2. Les signes de Critère 1 sont régulièrement manqués - un examen récent de faux négatifs (évaluation HIA1 hors du terrain normale et reprise du jeu), a confirmé que dans 23 % de ces cas on était passé à côté d'un signe de Critère 1 à la vidéo.
  3. Il est possible que bon nombre des commotions à expression retardée que nous constatons soient en fait des cas de Critère 1 manqués ou mal interprétés.
  4. En cas de doute sur les signes de Critère 1, utilisez le temps que fournit le protocole HIA1 pour revoir les images de la blessure, effectuer l'évaluation HIA1 hors du terrain et vous assurer qu'aucun événement de Critère 1 est présent.

Évaluation HIA1 hors du terrain et remplacement tactique

Pour tous les joueurs qui sont sortis tactiquement, mais qui sont également considérés comme nécessitant une évaluation HIA1 hors du terrain :

  • Un joueur ne peut reprendre le jeu (en tant que remplaçant) que si l'évaluation HIA1 hors du terrain est normale ET que le joueur se présente au 4ème officiel du match dans les 12 minutes suivant le début de l'évaluation.
  • Si le joueur n'a PAS repris le jeu (ou ne s'est pas présenté au 4ème officiel) dans les 12 minutes suivant le début de l'évaluation, il est considéré comme ayant eu une évaluation HIA1 hors du terrain anormale et ne peut pas retourner sur le terrain ultérieurement.
  • Lorsqu'une évaluation HIA1 hors du terrain est jugée normale (même si le joueur a fait l'objet d'un remplacement tactique), il doit se présenter au 4ème officiel avant la fin des 12 minutes suivant le début de l'évaluation. Si cela n’est pas respecté, ils seront réputés avoir eu une évaluation HIA1 anormale et ne pourront pas revenir au jeu.

HIA et utilisation de tous les remplacements tactiques

  • Si tous les remplaçants ont été utilisés, un remplacement temporaire pour blessure à la tête est autorisé.
  • Si un joueur doit être sorti définitivement suite à un choc à la tête, quels que soient les critères ou la classification en salle de soins, le joueur désigné remplaçant temporaire sera autorisé à demeurer sur le terrain même si le joueur examiné ne revient pas à l'expiration de la période de 12 minutes hors du terrain.
  • Un joueur tactiquement remplacé peut reprendre le jeu pour remplacer un joueur blessé à la tête, même si d'autres remplacements n'ont pas été utilisés.

Remplacements tactiques et remplacements pour blessure

  • Si un joueur est sorti pour des raisons tactiques, il peut reprendre le jeu en tant que remplaçant temporaire dans le cas d'un HIA pour un autre joueur.
  • Si le joueur a été sorti tactiquement mais que le MDM a une suspicion de blessure à la tête (basée sur la vidéo ou la vision directe), il doit en discuter avec le ME et revoir avec lui les images.
  • Aucun effort ne doit être ménagé pour convenir de la présence d'un signe de Critère 1 ou de Critère 2 - la prise en charge d'un joueur blessé doit être une collaboration.
  • Si aucun accord n'est possible, le MDM peut insister sur une évaluation HIA1 et un examen formel des images - le MDM doit faire tout son possible pour ce faire de manière collaborative plutôt qu'imposée.
  • Si un signe de Critère 1 est présent, le joueur ne peut plus participer au match.
  • Si un signe de Critère 2 est noté, le joueur devrait suivre un protocole HIA1 hors du terrain :
    • Si l'évaluation HIA1 hors du terrain est normale, le 4ème officiel doit en être informé dans les 12 minutes allouées. S'il ne l'est pas, le joueur sera considéré comme un remplacement définitif pour blessure.
    • Si le 4ème officiel est informé dans les 12 minutes ET que l'évaluation HIA1 hors du terrain est normale, le joueur est éligible pour devenir remplaçant normal.
  • Dans tous les cas ci-dessus, si un signe de Critère 1 ou de Critère 2 apparait, le HIA2 doit être effectué dans le stade et le HIA3 à 36 heures

Joueur de moins de 19 ans dans un match approuvé HIA

  • Tous les joueurs de 18 ans et moins doivent être pris en charge via Identification & Sortie du terrain (R&R).
  • Dans un match approuvé pour l'utilisation du protocole HIA, un joueur de moins de 19 ans ne peut pas reprendre le jeu le jour même après le R&R même s'il a accès à un Niveau avancé de soins des commotions cérébrales.
  • Un joueur U19 qui a été sorti suite au R&R, et qui a accès à un Niveau avancé de soins des commotions cérébrales, peut souffrir d'une commotion cérébrale exclue lors de l'évaluation d'après-match.
  • Un joueur U19 avec une commotion cérébrale confirmée doit suivre le RPDJ de sa Fédération nationale ou de World Rugby, selon qui est le propriétaire du tournoi.

Protocole HIA - Le rôle du MDM

  • Dans le cas d’une blessure à la tête - assurez-vous par l’analyse vidéo qu’il n’y a pas de signes évidents du critère 1.
  • Lorsqu'une évaluation HIA1 hors du terrain est indiquée, le responsable de cette évaluation doit avoir été convenu à l'avance. Si le ME effectue l'évaluation, le MDM doit observer le processus.
  • Les études ont démontré que lorsque les médecins effectuent l'évaluation HIA1 hors du terrain, ceux faisant appel au jugement clinique sont plus précis que lorsque des données de référence ou des données normatives seules sont utilisées - une démarche clinique est utile.
  • Le système CSx contient des valeurs de référence par sous-mode téléchargées pour chaque joueur. Si le CSx n'est pas disponible ou si vous n'avez pas de données de référence - des fourchettes normatives sont proposées dans les documents HIA. Ces fourchettes normatives ne doivent être utilisées que lorsque la base de référence individuelle n'est pas disponible.

Modifications récentes au protocole HIA1

Évaluation HIA1 hors du terrain

  • Une liste de 10 mots a remplacé la liste de 5 mots pour les tests de Mémoire immédiate et Mémoire différée.
  • La marche en tandem a été remplacée par le test BESS modifié - équilibre sur un pied et équilibre en tandem.
  • Les signes inférieurs au seuil du Critère 1 sont maintenant des indicateurs pour un protocole HIA1 hors du terrain.
  • La liste de contrôle des symptômes doit être remise au joueur pour qu'il la lise à haute voix.

Protocole HIA1

  • Les questions d'orientation, les listes de 10 mots, les chiffres à l'envers et les instructions pour le test mBESS sont maintenant disponibles dans des fichiers audio inclus à l'application CSx. Ces fichiers audio peuvent être utilisés pour donner les instructions au joueur.
  • Lorsque le MDM parle une autre langue que celle du joueur soumis à l'évaluation, le joueur peut être testé dans sa langue via les fichiers audio intégrés dans CSx. Un interprète peut être utilisé pour vérifier les réponses.
  • Les meilleurs résultats lors du protocole HIA sont obtenus lorsque la démarche adoptée repose sur la collaboration plutôt que la confrontation. Les MDM et ME doivent travailler en équipe pour veiller à ce que les meilleurs soins soient apportés aux joueurs.