Analyse vidéo

Objectif de l'Analyse vidéo

Déterminer l'action la plus appropriée en cas de blessure à la tête.

  1. Critère 1 - sortir, regarder, discuter.
  2. Critère 2 - sortir, évaluer, discuter.
  3. Demander au ME de faire une évaluation sur le terrain.
  4. Discuter avec le ME pour clarifier le cas.

Critère 1 - Indicateurs cliniques

Douze indications pour une sortie définitive et immédiate

  1. Convulsions
  2. Crise tonique posturale
  3. Suspicion de perte de connaissance
  4. Perte de connaissance confirmée
  5. Clairement hébété
  6. Ataxie
  7. Signes oculomoteurs
  8. Désorientation du joueur en temps, lieu ou personnes
  9. Clairement confus
  10. Changements de comportement évidents
  11. Identification sur le terrain de signes ou symptômes de commotion cérébrale
  12. Moins de 19 ans - Identification et Sortie du terrain

Seuls les six premiers indicateurs de la liste ci-dessus peuvent être identifiés à l'aide de signes vidéo

Critère 1 - Signes vidéos

  1. Convulsions
  2. Crise tonique posturale
    • Hypertonie rigide du ou des membres supérieurs
  3. Perte de connaissance suspectée/confirmée
    • Allongé immobile plus de 5 secondes
    • Tombe sans se protéger
    • Ne se protège pas une fois au sol
    • Hypotonie cervicale
    • Réaction posturale inhabituelle
  4. Clairement hébété
    • Regard vide ou absent
  5. Ataxie
    • Instable en se relevant
    • Instable sur ses pieds
    • Réaction posturale inhabituelle

Critère 1 - Commentaires sur les Signes vidéo

  • Les signes vidéo de Critère 1 ne sont pas toujours très clairs.
  • Suspicion clinique d'un signe de Critère 1 → regarder sous plusieurs angles.
  • La réaction des joueurs et des coéquipiers est souvent révélatrice.
  • Examiner en utilisant le processus en 5 étapes.
  • Le retour sur appuis et la reprise du jeu doivent être examinés.
  • S'il y a une suspicion d'événement de Critère 1 - le joueur DOIT être sorti du terrain et un examen de la vidéo doit être effectué avec le ME. Au minimum, l'évaluation HIA1 hors du terrain doit être effectuée et une deuxième analyse vidéo doit être réalisée.

Critère 2 - Indicateurs cliniques

Cinq indications pour l'évaluation hors du terrain

  • Impact à la tête sans diagnostic apparent immédiat
  • Changements de comportement éventuels
  • Confusion éventuelle
  • L'événement a été perçu comme susceptible de provoquer une commotion
  • Signe inférieur au seuil d'un Critère 1, par ex. trouble possible de l'équilibre, perte de connaissance possible, etc.

Les Critères 2 sont des indicateurs cliniques d'une suspicion de commotion cérébrale et NON pas les signes vidéo

Critère 2 - Signes vidéo

  1. Impact à la tête sans diagnostic apparent immédiat
  2. Ataxie inférieure au seuil
    • Utilise ses mains pour garder l'équilibre en se levant ou rampant
    • Le joueur s'effondre à l'impact
  3. Perte de connaissance inférieure au seuil
    • Immobile 3-5 secondes
    • Inquiétude de l'arbitre / de joueur(s)
  4. Regard sans expression inférieur au seuil
  5. Signes multiples qui ne confirment pas un Critère 1

Blessure à la tête probable à posteriori

  • Au sol plus de 30 secondes
  • Reçoit des soins médicaux pendant > 1 minute
  • Retourne au sol après le choc à la tête
  • Deuxième examen médical
  • Répond ou se relève laborieusement
  • Évite de participer au match par la suite
  • Mauvaise performance lors du retour au jeu

 

Critère 2 - Commentaires sur les Signes vidéo

  • Un Critère 2 doit être appliqué lorsqu'on soupçonne un événement de Critère 1, mais que les images ne sont pas claires, ou qu'un événement n'atteint pas le « seuil pour un signe vidéo de Critère 1 ».
  • Une évaluation HIA1 hors du terrain est indiquée s'il y a suspicion d'un événement, mais que les images disponibles ne vous permettent pas d'être sûr.
  • Lorsqu'il y a un certain nombre d'événements ou de signes individuellement « moins graves » consécutivement.
  • Lorsque vous n'avez pas vu l'événement ou que vous ne pouvez pas voir un incident sur la vidéo mais qu'un joueur se comporte bizarrement ou que sa performance est diminuée.
  • Lorsque le joueur reçoit des soins médicaux prolongés ou répétés après une blessure à la tête.

Démarche en 5 étapes pour l'Analyse vidéo

World Rugby a élaboré une démarche en 5 étapes pour l'analyse vidéo dont l'objectif est d'améliorer la cohérence et la précision de l'interprétation des vidéos.

Les 5 étapes sont Regarder le choc à la tête, observer la réaction immédiate à 0-2 secondes, noter la réaction différée à 3-7 secondes, observer le retour sur appuis et observer le retour au jeu.

Cette démarche en 5 étapes contribue à une analyse plus précise d'une vidéo de blessure à la tête.

Processus d'Analyse Vidéo - 5 Étapes

  1. Regarder l'événement de choc à la tête - identifier un coup direct ou entorse cervicale, la force de l'impact.
    • Contact direct à la tête, la tête s'éloigne du point de contact.
    • Entorse cervicale (coup du lapin) la tête se déplace vers le contact.
    • Attention au contact de la tête avec la sol après le premier contact.
    • Attention au contact avec un deuxième joueur APRÈS l'événement.
  2. Réaction immédiate (0-2 secondes) - identifier une réponse posturale inappropriée.
    • Joueur tombant au sol sans contrôle de la tête ou du cou. Joueur tombant de manière rigide - présentant une posture tonique.
    • Le joueur ne se protège pas quand il tombe au sol.
    • Au sol, le joueur ne se protège pas des autres joueurs (chaussures etc.).
  3. Réaction différée (plus 3-7 secondes) - identifier une réponse posturale ou fonctionnelle inappropriée.
    • Convulsion ou posture tonique évidentes.
    • La durée de l'immobilité du joueur > 5 secondes est une durée significative.
    • Mouvements intentionnels dans les 5 premières secondes.
  4. Retour sur appuis (s'il est tombé) - identifier la réponse fonctionnelle inappropriée.
    • Instable quand il essaie de se releverJoueur utilisant ses mains pour se relever ou ramper
    • Joueur retombant au sol
    • Joueur avec regard absent ?
    • Joueur qui est instable après s'être relevé - retombe sur ses genoux
    • Joueur se reposant en position de « trépied » pour éviter le déséquilibre
  5. Reprise du jeu - identifier les actions/réactions au jeu inappropriées.
    • Joueur clairement confus et ne fonctionnant pas normalement - par ex., plaquage raté
    • Le joueur ne se déplace pas tout de suite vers la bonne position sur le terrain
    • Le joueur n'essaie pas de participer ou évite de reprendre le jeu

Analyse Vidéo – Conseils pour la vitesse de visionnage

Commencez toujours par visionner à vitesse normale avant de passer à une vitesse plus lente

  • Choc à la tête - déterminer le mécanisme de la blessure ou le point d'impact peut nécessiter des vitesses très lentes (<25%) ou même un examen image par image.
  • Réaction immédiate - si l'intérêt premier est le choc initial ou l'évaluation lorsque le joueur tombe au sol, il peut être utile de visionner la vidéo à une vitesse de 50% ou 25 %.
  • Réaction différée - surveiller une perte de connaissance possible au sol - la vitesse de 100% est conseillée.
  • Retour sur appuis et reprise du jeu - Visionner au ralenti peut être trompeur.